bg



art et flux: Saline Royale d’Arc et Senans

Veuillez trouver en pièce jointe documents relatifs au

Colloque international Artistes & Entreprises
25 et 26 mars 2010 - Saline Royale d’Arc et Senans
COMMUNIQUE DE PRESSE / PRESS RELEASE

--
http://www.art-flux.org

ART&FLUX

La ligne de recherche Art & Flux a pour vocation de rendre compte, sous un regard critique et scientifique, des actions et réflexions portant sur ce qui lie l’art et l’économie. La relation entre les artistes et les entreprises est centrale dans l’activité de ses membres.

Art & Flux interroge les processus liant art et économie manifestes dans les démarches artistiques incarnées par les « entreprises critiques », ainsi que dans d’autres expressions de l’art comportant une dimension économique. Plutôt que de s’intéresser à des oeuvres matérielles, Art & Flux investie le territoire de l’immatérialité et de la migration énergétique entre objet et idée, entre société et art. Elle convoque les notions d’autonomie de l’art et de distanciation esthétique. Elle distingue l’idée d’esthétique relationnelle et communicationnelle des véritables objectifs esthétiques et politiques de partage et de sociabilité.

Art & Flux initie des projets et s’entoure de partenariats d’entreprises ou d’institutions nationales et internationales. Elle s’offre comme plateforme d’un réseau de réflexion sur les problèmes qui intéressent les « entreprises critiques »,. La ligne de recherche se compose avant tout de chercheurs engagés dans des problématiques en relation avec la critique artiste. La plupart des membres d’Art & Flux sont impliqués professionnellement dans le monde de l’art.

Art & Flux est intégrée au CERAP, Centre d’Étude et de Recherche en Arts Plastiques de l’Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne.



Colloque International Artistes & Entreprises 25/26 Mars

COMMUNIQUE DE PRESSE / PRESS RELEASE

Sous la direction de Yann Toma, Stéphanie Jamet Chavigny, Laurent Deveze et Rose Marie Barrientos. Partenariat ERBA – Art&Flux (CERAP - Paris 1 Panthéon Sorbonne) –Saline Royale d’Arc etSenans.

Accès Local, Rose Marie Barrientos, Pascal Beausse, Raphaëlle Bidault-Waddington, Raphael Cuir, Laurent Deveze, etoy corporation, freie internationale tankstelle, IBK, Stéphanie Jamet Chavigny, Stephen Haefliger, Aurélie Herbet, Katrin Kolo, La bibliothèque fantastique, Jacinto Lageira, Renaud Layrac, Antoine Lefebvre, Philippe Mairesse, Ouest-Lumière, Benjamin Sabatier, SR labo, That’s painting productions, Yann Toma, Michel Verjux, Dida Zende.

Contact : Christelle Botton 03 81 87 81 30 (ERBA).

De pays et d’horizons différents, artistes, critiques, historiens de l’art, économistes et philosophes interrogent les entreprises artistes. Véritable conjonction entre une forme entrepreneuriale et un artiste, elles surgissent des quatre coins du globe depuis les années 1960, en tant que « sociétés » ou bien « firmes » et sont portées par des artistes entrepreneurs. Ce colloque international a pour ambition de confronter des approches critiques sur une forme de questionnement et d’appropriation par les artistes du modèle de l’entreprise : son nom, son statut, sa labellisation, son image graphique, son mode de fonctionnement, son marketing ou encore sa production. Tout semble converger vers une remise en question profonde de la place que les artistes entendent prendre dans la société.

Pourquoi et comment ont-ils investi ce champ a priori hors du champ artistique ? L’apparition de ces « firmes », souvent qualifiées « d’entreprises critiques », est à mettre en regard de l’évolution de la société mondiale ; les artistes entrepreneurs veulent ainsi y répondre à leur manière en détournant les codes du monde entrepreneuriale, en parodiant parfois même les stratégies à l’oeuvre dans l’entreprise, voire en inventant de nouvelles formes d’autonomisation en rupture avec les modèles ayant cours dans le marché et le milieu de l’art. Ne peut-on pour autant risquer la contamination ? Qu’est-ce qui les distingue d’une véritable entreprise ? L’artiste entrepreneur semble assumer un leadership en constante émergence, une figure complexe et novatrice. C’est en posant des questions liées à la valeur, au positionnement économique mais aussi social et politique, en étudiant l’inventaire approfondi (que la ligne de recherche Art & Flux élabore depuis quatre ans), que les différents acteurs de cet événement tenteront de cerner ce qui fonde aujourd’hui ces entreprises artistes.

 Permalink

Comments

No new comments allowed (anymore) on this post.
etoy.com twisting values since 1994